Le Bahri Tabuk, nouveau « cargo de la honte », ne devrait pas passer en transit dans le port de Fos sur Mer

30 05 2019

Evenement Fos S: Mer 2bd

Marseille , le 29 mai 2019

Le cargo saoudien Bahri Tabuk est encore en transit, aujourd’hui 29 mai 2019, à Fos s/ Mer.  ACTION SECURITE ETHIQUE REPUBLICAINES (ASER)  l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT), Marseille en Mouvement, EELV, le Mouvement de la Paix, la CGT… manifestent à 14H devant le Bahri Tabuk.

ASER sera auditionné le 11 juin prochain 10H devant le tribunal administratif de Paris suite à la demande de suspension introduite le 7 mai 2018.

Nous demandons la suspension de tous les transferts d’armes en direction de tous les pays de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis responsables de crimes de guerre au Yémen.

L’article 6 paragraphes 2 & 3 du traité sur le commerce des armes s’applique aux transferts d’armes classiques, le transit.

Or selon nos informations il y a une forte Probabilité de présence de véhicules blindés canadiens chargés à St John sur la côte est du Canada

Un nouveau bombardement de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis le 16 mai 2019 a fait 7 morts et plus de 47 blessés. Celui-ci s’est produit dans un quartier civil de Sanaa où l’absence de cible militaire à proximité montre un manque manifeste d’une volonté du respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire par tous les pays de la coalition.

Voilà Les dernières garanties apportées par l’Arabie Saoudite, l’Égypte et les émirats arabes unis au président de la république Emmanuel Macron et au Premier ministre Edouard Philippe qui préside la commission interministérielle d’étude des exportations de matériel de guerre directement responsable de ces exportations. Ces deux personnages de l’Etat persistent dans la violation des engagements internationaux de la France et précisément de l’article 6 du traité sur le commerce des armes des Nations unies.

ASER a le statut consultatif  spécial ECOSOC aux Nations unies

ASER est membre du Réseau d’action international sur les armes légères (RAIAL)

Contacts : http://aser-asso.org

Pour demandes d’interview ou participation à une émission sur la question des armes : Benoît Muracciole : +337 72 33 40 45





Un nouveau « cargo de la honte » le Bahri Tabuk cherche à charger des munitions pour des canons Caesar dans le port de Fos s/ Mer

30 05 2019

ASER_HD

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 28 mai 2019

 

 

Selon le média indépendant Disclose, le cargo saoudien Bahri Tabuk va tenter de charger  aujourd’hui 28 mai 2019, à Fos s/ Mer des munitions canons Caesar de la société nationale Nexter qui avaient été bloqués notamment grâce aux actions juridiques d’ACTION SECURITE ETHIQUE REPUBLICAINES (ASER) et de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT).

Dans son recours pendant au tribunal administratif (TA) de Paris, ASER avait déposé les information révélée par Disclose « Note de la direction du renseignement militaire (DRM) en date d’octobre 2018 ». Le Président du TA de Paris vient de nous informer, sur intervention du SGDSN, qu’il la retire du dossier. 

Le gouvernement Français est à ce point désespérer qu’il ne peut assumer d’être confronté à la vérité produite par ses propres services devant la justice française

Cela n’arrêtera pas nos ONG dans la protection des droits de l’Homme de la population yéménite. ASER, l’ACAT, le Mouvement de la Paix et les syndicats seront présent dans le port de Fos s/ Mer afin de s’opposer au chargement de toutes armes qui pourraient servir dans la guerre au Yémen.

Un nouveau bombardement de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis[1]le 16 mai 2019 a fait 7 morts et plus de 47 blessés. Celui-ci s’est produit dans un quartier civil de Sanaa où l’absence de cible militaire à proximité montre un manque manifeste d’une volonté du respect du droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire par tous les pays de la coalition.

Malgré cela, le Premier ministre Edouard Philippe qui préside la CIEEMG et est directement responsable de ces exportations, persiste dans la violation des engagements internationaux de la France et précisément de l’article 6 du traité sur le commerce des armes des Nations unies.

ASER a le statut consultatif  spécial ECOSOC aux Nations unies

ASER est membre du Réseau d’action international sur les armes légères (RAIAL)

 [1]https://www.reuters.com/article/us-yemen-security-strikes/saudi-led-coalition-in-yemen-launches-air-strikes-on-sanaa-idUSKCN1SM0F0, https://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/Nouveaux-bombardements-Yemen-2019-05-16-1201022351

Contacts : http://aser-asso.org

Pour demandes d’interview ou participation à une émission sur la question des armes : Benoît Muracciole : +337 72 33 40 45