Al Qaïda vs la National Rifle Association (NRA) : Combien de morts ?

12 07 2014

Image: Moms demand end to gun violence with march across Brooklyn Bridge

 

AL Qaïda aux États Unis

Depuis le 11 septembre 2001 deux mille neuf cent quatre vingt seize personnes (2 996) ont été tuées sur le sol des Etats Unis par les attentats terroristes imputables à Al Qaïda.

Si l’on considère également la lutte contre le terrorisme avec les guerres d’invasion d’Irak et d’Afghanistan, le chiffre augmente significativement. Ces deux conflits ont fait jusqu’à ce jour 4 426 militaires étasuniens morts en Irak et 2 335  en Afghanistan[1]. Même s’il est difficile d’en attribuer précisément à Al Qaida,  il est intéressant de voir le coût financier engagé par les administration de Bush et d’Obama jusqu’au mois de mars 2011 dans ces deux conflits. Selon le rapport du Congressional Research Service la guerre en Irak et Afghanistan et autres opérations dans la guerre contre le terrorisme depuis le 9 septembre 2001 aurait coûté : 1 283 milliards de $ (environ 916,49 milliards € mars 2011)[2].

Violence des armes aux États Unis

Pour ce qui est du nombre de personnes tuées par balles aux États Unis les chiffres sont dramatiquement plus élevés puisque selon une étude du Department  of health  and human  services de  2014  qui s’appuie sur les chiffres du « Centers for Disease Control and Prevention » il y aurait environ 30 000 morts / an par armes à feu[3] – environ 19 000 suicides  et 11 680 homicides – ce qui donnerait environ :

367 000 morts par armes à feu aux États Unis depuis le 11 septembre 2001[4].

Pour  Brady Campaign[5] le décompte est plus lourd encore puisqu’il ajoute les morts accidentels par armes à feu qui sont d’environ 7 319 par an[6] ce qui donnerait environ :

460 320 morts par armes à feu aux États Unis depuis le 11 septembre 2001[7].

Ces chiffres ahurissants pour un pays qui se considère comme la première puissance mondiale ne semble toujours pas émouvoir son pouvoir législatif, ni véritablement non plus son pouvoir exécutif[8]. En effet, après l’échec du projet de loi porté par les Sénateurs Manchin et Toomey[9] en 2013, dû notamment à la démission des élus, la maison Blanche semble avoir oublié les promesses du Président Obama de mettre un peu de « bons sens » dans le contrôle des armes.

C’est justement pendant ce temps d’absence de « bon sens », qu’en avril 2013, le Texas passait la loi « Second Amendment Protection Act » qui interdit l’application de la loi fédérale concernant le contrôle de la possession et de la vente des armes. Cela signifie par exemple que toute arme fabriquée et gardée au Texas ne peut être sous le contrôle de quelques lois fédérales, règlements ou « exécutive action[10] » du Président des États Unis. Elle dit aussi que tout fonctionnaire fédéral pourrait être poursuivi pour actes délictueux si celui ci voulait faire appliquer la loi fédérale. Elle permet également la vente d’armes de poing à des jeunes entre 18 et 21 ans, et toute sorte d’armes à toutes sortes d’individus sans contrôle. Enfin, et pour couronner le tout, cette loi permet aux fabricants de produire des armes sans aucun numéro de série ce qui, c’est le moins que l’on puisse écrire, les rendraient intraçables[11]. Comme une nouvelle victoire de la NRA, le Texas allait être plus sûr pour ses propres citoyens !

Le 9 juillet 2014 à Houston Texas, comme une implacable illustration de cette nouvelle loi un homme a tué quatre enfants – âgés de 4, 7, 9 et 13 ans –   deux adultes, et a blessé grièvement une adolescente de 15 ans, lors d’une dispute familiale.

Aux Etats Unis, rien ne peut changer !

Malgré les commentaires de journalistes peu amènes de rentrer dans la complexité de ce pays, les mentalités changent aux Etats Unis. Une partie de la société civile a refusé d’entériner le vote négatif des Sénateurs sur le projet de loi  « Manchin et Toomey ». De nombreuse associations ont continué de mobiliser l’opinion publique pour un contrôle plus strict de la vente et de la possession des armes à feu dans tout le pays.

C’est le cas de Brady Campaign qui a décidé notamment d’engager une action en justice contre la loi texane du « Second Amendment Protection Act » que l’association juge anticonstitutionnelle[12].

Mais aussi d’ Everytown for Gun Safety[13] et de Moms Demand Action for Gun Sense in America[14] – qui ont adressé un questionnaire auprès des candidats aux élections nationales afin qu’ils se positionnent sur les questions de contrôle des armes à feu.

Enfin, Americans for Responsible  Solutions – emmené par l’ancienne Sénatrice de l’Arizona Gabby Giffords gravement blessée par balle en janvier 2011 – et du Law Center to Prevent Gun Violence, qui proposent de cibler chaque Sénateur pour les engager dans le contrôle des armes à feu[15].

En cela ils reprennent les techniques de bases de leurs adversaires de la NRA, mais cette fois  pour transformer une volonté grandissante de l’opinion publique étasunienne qui apparaît être très largement majoritaire. En effet si l’on se fie au sondage réalisé par l’Université de Quinnipiac 92% des personnes interrogées soutiennent la vérification des antécédents de l’acheteur avant toute vente d’une arme. Le pourcentage est un peu moins élevé chez les Républicains interrogés,  mais il reste malgré tout très important avec 86 % d’opinions favorables (98 % pour les Démocrates) [16]. Quant à l’idée plus générale de renforcer le contrôle des armes, il ne reste que 50% des personnes interrogées pour en soutenir l’idée. Mais l’aspect trop général de la question peut aussi expliqué le taux d’adhésion à cette idée comparée à celle sur la vérification des antécédents de l’acheteur.

Le jour de la fête de l’indépendance des États Unis, le 4 juillet dernier à Chicago, plus de 80 fusillades dans la ville ont fait quatorze morts[17].

Ne serait-il pas temps pour les politiques de se poser la question d’une meilleure attribution des fonds fédéraux et du vote de lois rigoureuses, comme proposées l’année passée au Sénat, pour protéger enfin les citoyens étasuniens de cette violence armée ?

En attendant, sans réponse concrète de leur part,  l’article 3 de la déclaration universelle des droits de l’Homme – qui affirme que « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne » – restera une promesse inaccessible pour des centaines de milliers d’entre eux.

Benoît Muracciole

[1] http://icasualties.org/. En Irak  le nombre de morts – directes et indirectes – auprès des populations civiles oscille entre 400 000 et plus d’un million de morts entre 2003 et 2011: https://armerdesarmer.wordpress.com/2010/11/05/guerre-dirak-entre-400-000-et-1-033-000-morts-pour-la-democratie-et-la-liberte/.

[2] Décomposé comme suit : $806 milliards en Irak ;   $444 milliards en Afghanistan ;  $29 milliards en renforcement de la sécurité et $6 milliards non précisés : http://useconomy.about.com/library/CRS_War_Costs.pdf

[3] Page 233 : http://www.cdc.gov/fmo/topic/Budget%20Information/appropriations_budget_form_pdf/FY2014_CJ_CDC_FINAL.pdf

[4] Page 233 : http://www.cdc.gov/fmo/topic/Budget%20Information/appropriations_budget_form_pdf/FY2014_CJ_CDC_FINAL.pdf

[5] http://www.bradycampaign.org/about-gun-violence

[6] http://webappa.cdc.gov/cgi-bin/broker.exe?_program=wisqars.dd_details10drill.sas&_server=app-v-ehip-wisq.cdc.gov&_service=v8prod&_port=5081&_sessionid=QGAILxycN52&type=U&dcause=Firearm&save_causestring=(cause113%20in%20(208901))&age1=1&age2=85&save_yeartxt=2001%20-%202011&save_stname=United%20States&injtitle=Unintentional%20Injuries&agetitle=Ages%201-85+&save_racetxt=All%20Races,&save_sextxt=Both%20Sexes&totald=%20%20%20%20%207,319&save_state=00&save_race=0&save_sex=0&save_ethnicty=0&_debug=0

[7] Ces chiffres sont des minimums car depuis 2008 l car tous les meurtres par armes à feu ne sont pas répertoriés soit par absence de plainte ou à cause de la disparition du corps. Il n’est pas sûr non plus que soient intégrés le nombre de morts parmi les officiers de police : environ 18 morts depuis septembre 2001 ; 57 morts en 2002 ; 48 morts en 2003, 67 morts en 2007 ; 47 morts en 2009 ; 59 morts en 2010 ; 68 morts en 2011 ; 48 morts en 2012 ; 30 morts en 2013 et 25 morts en 2014 ; un total d’environ 470 officiers morts

[8] https://armerdesarmer.wordpress.com/2012/12/16/les-larmes-dun-president-sur-son-impuissance-a-imposer-un-vrai-controle-pour-lacquisition-et-la-possession-des-armes-aux-etats-unis/

[9] http://www.politifact.com/truth-o-meter/article/2013/apr/30/summary-manchin-toomey-gun-proposal/

[10] http://uspolitics.about.com/od/Gun-Control/a/President-Barack-Obamas-23-Executive-Actions-On-Gun-Violence.htm

[11] Et feraient encore plus le bonheur des cartels de la drogue, notamment au Mexique : https://armerdesarmer.wordpress.com/2011/04/11/les-armes-us-dans-les-rues-de-monterrey-au-mexique/

[12] http://www.bradycampaign.org/kansas%E2%80%99-%E2%80%9Csecond-amendment-protection-act%E2%80%9D-is-unconstitutional-according-to-new-lawsuit-filed-by, d’autant plus que la NRA perd régulièrement contre la cour suprême des Etats Unis depuis octobre 2013 : http://www.motherjones.com/politics/2014/06/supreme-court-nra

[13] http://everytown.org/ [14] http://www.momsdemandaction.org/

[15] http://action.americansforresponsiblesolutions.org/page/content/call-tool?source=site-home

[16] Le 3 juillet 2014 : http://www.quinnipiac.edu/news-and-events/quinnipiac-university-poll/national/release-detail?ReleaseID=2057

[17] http://www.huffingtonpost.com/2012/06/16/chicago-homicide-rate-wor_n_1602692.html

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :