Un vote historique à l’ONU confirme des négociations finales pour le traité sur le commerce des armes classiques du 18 au 28 mars 2013

8 11 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Vote des Etats lord de la première commission de l’Assemblée Générale de l’ONU

Paris, le 7 novembre 2012

 Le 7 novembre 2012, 157 pays – dont la Chine, la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni – ont voté lors de l’Assemblée Générale de l’ONU en faveur de la résolution 1/67, relative au traité sur le commerce des armes classiques, présentée par ses 7 états co-auteurs[1]. De par cette résolution, le texte présenté le 26 juillet dernier par le Président de ce même processus onusien, l’ambassadeur Roberto Garcia Moritan, sera désormais la base des négociations de cette ultime conférence de mars 2013. Après le demi-échec de la conférence de juillet dernier, cela constitue un signal fort à l’adresse des millions de personnes qui subissent au quotidien la menace de la violence des armes.

ASER (Action Sécurité Ethique Républicaines), et aussi Amnesty International, Caritas Internationalis, le World Council Forum, ONG composantes du RAIAL[2], avaient sollicité les états membres afin qu’ils posent un soutien supplémentaire à cette résolution en la parrainant. 107 d’entre eux ont répondu favorablement à cet appel, apportant leur caution à ce texte et, ce faisant, affichant leur engagement à ce que ce traité soit au plus vite définitivement établi.

 

Aujourd’hui plus que jamais, c’est un message d’espoir envoyé aux millions de femmes, d’hommes et d’enfants de Syrie, d’Afghanistan, du Guatemala, du Mexique, de la Lybie ou de la République Démocratique du Congo, qui vivent sous la menace directe des armes classiques, utilisées pour commettre contre eux les graves violations des droits de l’Homme et du droit international humanitaire.

 

A l’ensemble des ONG présentes dans ces négociations de faire front commun pour que ce traité sur le commerce des armes soit adopté dans les meilleurs délais et aux meilleures conditions.

 

 

ASER, Action Sécurité Ethique Républicaines, est une association qui lutte pour le respect des droits de l’homme dans les transferts d’armes et dans l’exercice du maintien de l’ordre par les forces de police.

Contacts :

Agnes de Monpezat : +336 47 10 40 71

Benoît Muracciole : 06 84 10 62 18


[1] Argentine, Australie, Costa Rica, Finlande, Japon, Kenya et Royaume Uni.

[2] Réseau d’Action Internationale sur les Armes Légères qui réunit près de 300 ONG dans le monde.

Advertisements

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :