Les gouvernements interpellés sur la préparation du traité sur le commerce des armes

14 06 2011

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Du 13 au 19 juin 2011, la semaine d’action contre la violence des armes sera l’occasion pour les ONG membres du Réseau d’Action Internationale sur les Armes Légères (RAIAIL)[1], d’interpeller tous les gouvernements. Les terribles répressions contre le « printemps arabe » démontrent qu’il est urgent d’agir pour un traité sur le commerce des armes qui protège véritablement les populations.

 

En France, ASER (Action Sécurité Ethique Républicaines) membre du RAIAL, sollicite le ministre des Affaires étrangères et européennes, ainsi que le ministre de la Défense, au travers de questions au gouvernement, portées à l’Assemblée Nationale, par des députés membres du groupe d’étude sur le traité relatif au commerce des armes.

 

Pour Aser, un traité sur le commerce des armes doit garantir un contrôle strict et responsable des transferts internationaux d’armes classiques qui intègre les armes légères et de petits calibres (ALPC) ainsi que les munitions. En tant que membre du RAIAL, ASER demande que toute exportation d’armes classiques soit refusée, quand il y a un risque substantiel qu’elles puissent faciliter de graves violations du droit international humanitaire et des droits de la personne, dont les violences faites aux femmes.

 

La faiblesse du contrôle des transferts d’armes à feu ainsi que du matériel de rétablissement de l’ordre et de sécurité intérieure, constitue une menace constante sur les individus. Cette faiblesse concourt aux formes ordinaires des graves violations des droits humains à travers le monde, en Afrique du Sud, au Bahreïn, au Guatemala, au Mexique, aux Philippines, en République Démocratique du Congo, en Syrie, et dans bien d’autres pays.

 

Le 11 juillet de cette année, l’ensemble des Etats se retrouvera à l’ONU (New York), pour continuer les négociations pour ce qui sera le premier traité de régulation des transferts d’armes classiques, de l’histoire de l’humanité. Le temps presse : dans 12 mois seulement, la conférence de l’ONU sur le commerce des armes doit établir ce traité.

Contacts:

 

Pour plus d’information, joindre Leila Leboucher Bouache : +336 62 07 66 77 ou Benoît Muracciole :             +336 84 10 62 18


[1] Composé d’ONG, le RAIAL, comprend 250 membres au niveau mondial,


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :