Aujourd’hui la RDC fête ses 50 ans d’indépendance mais dans quel État ?

30 06 2010

Le 30 juin1960 le discours de Patrice Lumumba[1]devant le Parlement et le roi des Belges avait ouvert en grand l’espoir du peuple congolais.

En janvier 1961 il était assassiné et avec lui les espoirs de démocratie.

Aujourd’hui encore, ni la classe politique Congolaise, ni la Communauté internationale, ne sont parvenus à sortir de cette logique de destruction. Nous sommes dans une région du monde où il est encore possible, au XXI° siècle, d’accepter le massacre de la population sans mesures fortes pour l’arrêter. Malgré les nombreuses alertent des ONG des droits humains, malgré le courage des défenseurs Congolais qui ont payé de leur vie leur engagement, le peuple congolais continue de mourir dans le silence. L’International Rescue Committee (IRC) évalue à plus de 5,4 millions les morts directs et indirects du conflit depuis août 1998[2].

Il faut renforcer l’embargo sur les armes.

Dans cette situation Dantesque, les armes continuent d’affluer. En 2008, la communauté internationale n’a pas su renforcer l’embargo[3] sur les armes en  direction du gouvernement de la RDC. Pourtant de nombreux rapports[4] montrent que ces mêmes armes sont parfois vendues aux milices par les forces Congolaises… Quand elles ne sont pas responsables elles-mêmes, de graves violations des droits humains et du droit international humanitaire.

Il faut renforcer le contrôle de l’exploitation des ressources naturelles.

Il n’y a pas de guerre sans moteur pour alimenter la guerre et ce moteur s’appelle Coltan, Cassitérite, Bois, Diamant, Gaz, Pétrole[5]

Ce pays est un des plus riche du monde et pourrait être une locomotive pour le développement économique de la région et du continent tout entier. Au lieu de cela ce sont les affairistes et les pays du nord qui se nourrissent sur la bête. Pour mettre fin au pillage il faut renforcer le processus de Kimberley[6] et l’adapter à toutes les ressources naturelles.

Il faut renforcer la justice.

Dans quelle autre région du monde l’élimination des défenseurs des droits humains se fait une impunité quasi totale ? Quels sont les actes concrets du pouvoir Congolais dans la poursuite des responsables de la mort de Pascal Kabungulu, assassiné il y a cinq ans déjà ?  De la mort de Floribert Chebeya, assassiné ce mois juin ? Et combien d’autres familles meurtries qui attendent encore la justice ?

Il faut un traité international sur le commerce des armes[7] d’urgence pour que le rêve de Pascal Lumumba et des tous ceux qui ont donné leur vie pour ce pays puisse devenir réalité !


[1] http://droitsdelhommeauquotidien.blogspot.com/2010/05/extrait-du-discours-de-patrice-lumumba.html

[2] http://www.theirc.org/special-reports/congo-forgotten-crisis

[3] http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=16222&Cr=RDC&Cr1=Conseil

[4] http://www.un.org/french/sc/committees/1533/experts.shtml

[5] http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/conflit-grands-lacs/ressources-minieres-rdc.shtml

[6] http://www.kimberleyprocess.com/

[7] http://www.controlarms.org/fr/traite-sur-le-commerce-des-armes


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :